Accueil > PROJETS > Au Collège > Dédale et Icare

Les ballons dirigeables

Dédale et Icare

samedi 5 novembre 2011 par B. Boureau

Le rêve de l’homme est de voler dans le ciel.

Dédale et Icare étaient bloqués dans le labyrinthe du Minotaure. Pour retrouver leur chemin, Dédale eut l’idée de récupérer des plumes d’oiseaux et de les assembler avec de la cire de bougie. Ils s’envolèrent et Dédale prévint Icare de ne pas s’approcher trop près du soleil car avec la chaleur la cire fondrait et les plumes se détacheraient mais Icare oublia les avertissements de son père et s’approcha trop près du soleil et l’accident arriva. Icare, n’ayant plus d’ailes, tomba dans l’eau dont la mer fut appelée la mer Icarienne.

Chute d’Icare par Saraceni (Musée de Naples)

Après la chute d’Icare, son père Dédale poursuivit sa route et atterrit en Sicile où il fut accueilli par le roi Cocalos. Depuis ce mythe, l’homme veut aller toujours plus loin dans la « technologie aviatrice ». La chute d’Icare est comme une mise en garde pour les hommes et les femmes qui sont passionnés d’aviation.

Le premier vol humain eut lieu le 21 novembre 1738 à Paris, fait par Pilâtre de Rozier et a duré environ vingt minutes. Il était un grand physicien, il connaissait les propriétés du gaz et voulait vérifier ses connaissances par une expérience concrète.

Guillaume et Marine


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Pierre de Nolhac (Académie de Versailles)