Accueil > ETUDES ET SCOLARITE > Français > Porte-drapeaux les 10 et 11 novembre

Porte-drapeaux les 10 et 11 novembre

lundi 4 décembre 2017 par C.Pineau

Le 10 novembre dernier, 7 élèves sont allés au ravivage de la flamme, sous l’Arc de Triomphe.

Ils répondent aujourd’hui à une question que vous devez vous poser. Comment a-t-on choisi le soldat inconnu ?
10 novembre 1920 : choix du Soldat inconnu (Verdun). André Maginot demande au soldat Auguste Thin du 132ème RI de déposer un bouquet sur un des huit cercueils rassemblés dans une chapelle ardente de la citadelle de Verdun pour que son choix désigne celui qui, seul et inconnu, symbolisera la multitude tombée durant la Première Guerre Mondiale. Le corps est escorté à Paris et veillé jusqu’à son inhumation (28 janvier 1921) sous la voûte de l’Arc de Triomphe. Auguste Thin aurait choisi le 6ème cercueil qu’on lui présentait (addition des chiffres formant le numéro du Régiment 1+3+2=6).

************************

Le 11 novembre, 12 élèves ont représenté dignement le Collège Pierre de Nolhac lors des Commémorations organisées par la ville de Versailles.
Tous porté un bleuet.
Mais au fait, pourquoi un bleuet ?

Le Bleuet de France, la fleur française du souvenir
L’histoire débute au sortir de la Première Guerre mondiale, à l’Institution Nationale des Invalides. Deux femmes, Charlotte Malleterre et Suzanne Leenhardt, toutes deux infirmières, créent en 1925 un atelier pour les pensionnaires des Invalides pour les aider à subvenir à leurs besoins. Ils y confectionnent et vendent des fleurs de bleuet en tissu.
Cette initiative se développe et prend une dimension nationale. Le président Gaston Doumergue accorde son haut patronage au Bleuet de France et les ventes s’étendent progressivement à l’ensemble du pays, « la Nation veut témoigner de sa reconnaissance et venir en aide à ces hommes qui ont sacrifié leur jeunesse à défendre la France ».
Le 11 novembre 1934, les fleurs de bleuet sont fabriquées et vendues par les anciens combattants sur la voie publique dans la capitale : 128 000 fleurs sont vendues.
En 1991, l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre (ONACVG) décide de prendre en charge la gestion de l’œuvre.

L’Œuvre des Bleuets de France est aujourd’hui le seul organisme caritatif à agir en faveur de l’ensemble des anciens combattants et victimes de guerre ou d’attentats, tous statuts confondus.


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Pierre de Nolhac (Académie de Versailles)