Accueil > ETUDES ET SCOLARITE > HGEC > La négation de l’homme est née dans les camps de concentration

La négation de l’homme est née dans les camps de concentration

mercredi 22 mars 2017 par B. Boureau

Du 10 au 17 mars le collège Pierre de Nolhac de Versailles a reçu au CDI, l’exposition « La négation de l’homme dans les camps de concentration nazis » conçue par le musée de la Résistance de Chateaubriant en Loire Atlantique.
Cette exposition nous avait été proposé par l’intermédiaire de madame Boussier, responsable de l’association des Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation dans les Yvelines.
La venue de l’exposition permettait de compléter le témoignage de madame Francine Christophe, ancienne déportée de Bergen Belsen, qui est venue témoigner devant l’ensemble des classes de troisième vendredi 10 mars.
Dès le 10 mars, les habitués du CDI ont pu découvrir les douze panneaux de l’exposition. Durant la semaine, six classes, trois classes de sixième, deux classes de quatrième et une classe de troisième (172 élèves) sont venues travailler sur l’exposition.

Des questionnaires, adaptés selon les niveaux, avaient été préparé pour chaque panneau et les élèves, chacun à son rythme, répondaient par écrit. Les classes ont travaillé avec intérêt et sérieux.
Les quinze élèves de troisième qui préparent le concours de la Résistance et de la Déportation ont aussi étudié avec soin tous les documents de l’exposition dont le contenu est en relation avec le thème du concours de cette année.

C. Lisch Peloux, professeure d’Histoire- Géographie


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Pierre de Nolhac (Académie de Versailles)