Accueil > ETUDES ET SCOLARITE > Français > Les objets précieux des 6°2

Les objets précieux des 6°2

jeudi 17 décembre 2015 par C.Pineau

"Le jour de ma Première Communion, j’ai reçu beaucoup de cadeaux. Parmi ceux-là, il en est un qui m’a tout de suite plu pour son originalité car jamais je n’aurai pensé avoir un stylo en cadeau !
Ce stylo, c’est ma marraine qui me l’a offert. C’est un stylo à la plume argent, blanc laqué, avec un corps de plume noir. C’est un stylo plutôt classique, fin, élégant et féminin.
A la maison, je l’utilise autant que je peux. C’est avec lui que j’écris des lettres ; et, de temps en temps, je le prends pour écrire mes devoirs.
Ce stylo, je l’aime pour deux raisons : tout d’abord, c’est le souvenir d’une journée particulière et émouvante ; ensuite, c’est pour moi un objet merveilleux." - Alexia

"L’objet qui me tient le plus à coeur est mon tout premier ballon de foot. Il m’a été offert lorsque j’avais 6 ans.
Pour moi, c’est le plus merveilleux de tous les cadeaux que j’ai pu recevoir, car celui qui me l’a offert est une personne que j’aime plus que tout : c’est mon grand frère.
Mon ballon n’est pas très beau. Il est même très usé. Mais il est attendrissant car, en le regardant, on peut imaginer qu’il a vécu beaucoup de choses.
A travers ses "écorchures", je revis et me rappelle les coups de pieds que je lui ai donnés parfois trop violemment.
C’est un vrai compagnon avec qui je m’envole, je cours et me sens libre." - Faustine

"Mon lapin. Quand je suis né, c’est mon papa qui me l’a offert.C’est devenu mon plus grand ami. Il est, pour moi, un troisième parent. C’est MON doudou ! C’est le premier à savoir que je suis triste ou joyeux. C’est lui qui détient mes plus grands secrets. A chaque fois que j’en ai besoin, il me console.
Il est doux, usé par endroits. Il a vécu une horrible aventure : après l’avoir perdu dans un parc, je l’ai retrouvé en partie brulé..." - Paul

"L’objet qui me tient le plus à coeur est sûrement ma petite lampe marocaine. Je l’ai achetée quand j’avais sept ans, au Maroc, dans un marché. J’aimais beaucoup me balader au milieu des vendeurs de tissus chamarrés ou de robes typiques. Ce spectacle m’éblouissait. Soudain, dans une boutique remplie de toutes sortes de décorations, je l’ai vue... Elle est petite et a six vitres de différentes couleurs. Quand on allume la lampe, toutes sortes de couleurs se projettent alors sur les murs de ma chambre. Toutes ces nuances me rappellent de doux souvenirs : les différents voyages que j’ai pu faire avec ma famille." - Juliette

Vous pouvez découvrir, en 206, les réalisations de Mia et Lisa


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Pierre de Nolhac (Académie de Versailles)